NAMIBIE

entre deux déserts



Reportage de Dany MARIQUE


Parc d’Etosha : une famille d’éléphants et quelques rhinos se prélassent dans une mare entourée d’acacias. Grand désert du Namib : les plus hautes dunes se colorent d'abricot dans le soleil naissant.
A Twyfelfontein et au Brandberg, les gravures rupestres évoquent le passage des ancêtres de l’Homme. Le Kaokoland aride abrite les Himbas, minorité de pasteurs semi-nomades dont la survie est menacée.
Derrière le cercle de leurs huttes, les Hereros rassemblent le bétail, tandis que des Ovambos récoltent le maïs. Dans la savane du Kalahari, les Bushmans sédentarisés de force cherchent à assurer leur existence via le tourisme. Sur la Côte des Squelettes - rivage oublié - s’étale la plus grande colonie d'otaries de Namibie, pendant que Swakopmund ou Windhoek.

Tourné vers le futur, ce jeune pays est surtout le premier à intégrer l'environnement dans sa constitution !